RECENT POST

AUG 25, 2015

SEP 12, 2015

OCT 22, 2015

OCT 22, 2015

L'EGO nous fait vivre dans un mensonge permanent...

LES MECANISMES DE L'EGO

 SEP 12, 2015

PAR: BORIS DAMGE

L’ EGO est l’ensemble des mécanismes de défense de votre esprit pour vous empêcher d’accéder à votre plein potentiel, à la meilleure version de vous même. Il est régit par nos peurs, nos angoisses, nos doutes, nos regrets, par la craindre d’une perte de notre confort physique ou psychique, ou encore le manque de reconnaissance et de récompense sociale.

 

A cet égard, notre esprit égotique nous pousse à vivre tantôt dans l’anticipation de notre futur tantôt à travers les remords du passé, et ainsi nous empêche de profiter du moment présent, de « l’ici et le maintenant ».

"L'égo est un voile entre les humains et Dieu."

Djalâl ad-Dîn Rûmî

L’EGO nous isole également des autres en nous convaincant que ce que nous vivons à titre individuel est déconnecté d’autrui et en nous persuadant constamment que nous avons raison. Il entretient la dualité et la légitime en nous déresponsabilisant de nos actions et en bâtissant autant de barrières entre « nous » et le reste du monde à travers : notre nationalité, notre race, notre couleur de peau, notre apparence en général, notre orientation sexuelle et notre genre sexuel, nos préférences politiques, le principe de propriété, notre situation et notre réussite sociale, nos traditions, notre contexte familial, notre religion, notre éducation, nos normes…

 

A ce titre, l’EGO favorise la séparation, la fragmentation, la déconnexion, la division de vous avec le reste du monde: « je », « je veux », « j’ai », « j’ai raison », « oui mais je suis unique ». Vous êtes l’unique fraction divine d’un ensemble interdépendant, d’une richesse de création incommensurable, qui interagit en permanence avec vous. Si j’incarne la meilleure version de moi-même, alors j’en bénéficie mais l’ensemble en bénéficie également. Cela se traduit autant dans votre être que dans chacune de vos actions (votre « faire »).

 

Il amplifie ainsi l’individualisme, la compétition, l’égoïsme, l’intolérance de l’autre et de tout ce qui nous est inconnu, au détriment de l’aspect collectif de notre expérience humaine, dans sa dimension participative et de partage, le don de soi-même, la générosité désintéressée, la solidarité, la tolérance et la compréhension de ce qui semble différent de nous, l’empathie et la compassion.

 

L’EGO nous tient à distance de la nature divine en nous, de notre lien avec l’Univers (ou peut importe comment vous l’appelez) en caricaturant et en ridiculisant la spiritualité (entendez que nous ne parlons pas ici de religions mais bien de spiritualité, c’est à dire de la recherche de sens de notre vie), en célébrant la futilité comme une fin en soi au détriment de la connaissance de soi et de la quête de sens, de la compréhension de notre présence dans l’Univers.

 

E.G.O: EDGE GOD OUT ! c’est à dire repousser ou mettre de coté Dieu, au sens de la part divine qui règne en nous. Il faut bien comprendre que nous sommes des êtres divins qui vivons une expérience humaine et non pas l’inverse, des Hommes qui vivent des expériences spirituelles et divines.

 

Votre EGO mobilisera en outre tout l’espace et le temps, humainement parlant, que vous déciderez de lui consacrer: il est chronophage et spaciophage.

 

Il favorise également les conditionnements, les programmations, le conformisme, la ghettoïsation et le communautarisme puisqu’il à besoin pour survivre par l’approbation, la revendication et la validation d’autres EGOS pour se convaincre du bien fondé de ses actions et de ses croyances.

 

l’EGO dit « Ce que je suis est ce que je possède »

 

Nous nous identifions sur la base de ce que nous possédons. Plus j’ai, plus j’ai de valeur en tant que personne. Notre culture insiste sur le « PLUS ». Plus je possède, plus je suis conscient de ce que les autres possèdent, et plus je me focalise pour protéger ce que j’ai et sur les moyens pour obtenir plus à partir de ce que j’ai. Mais si « je suis ce que je possède », alors lorsque mes biens disparaissent, je cesse d’exister.

 

L’EGO dit « Je suis ce que je fais »

 

Ce que je fais devient ma réalisation en tant qu’être humain: mon succès, ma valeur en tant qu’être dépend de combien j’accompli ou je fais.

 

Je dois acquérir plus d’argent, une promotion, être en perpétuelle compétition avec tous les autres, être numéro UN, être meilleur que tous les autres.

 

Mais alors, lorsque je perds mon travail, je disparais aussi.

 

L’EGO dit « je suis ce que les gens pensent de moi »

 

« Je suis ma réputation. L’EGO nous fait agir et réagir en fonction de ce que pensent les autres de moi. Je me comporte avec les autres dans le but de me faire accepter par eux. Je me fais apprécier d’eux quoiqu’il m’en coûte, et surtout au détriment de ce que je suis. Si je ne me comporte pas de la manière que les gens attendent de moi, ils considère alors qu’il y a quelque chose qui ne va pas chez moi.

 

L’EGO dit « ce que je suis est séparé des autres »

 

L’EGO a un système de croyance très ancré. Il vous force à croire que nous sommes isolés du reste de nos semblables. Il nous leurre en nous séparant également de notre aspect divin. La réalité est toute autre. Nous sommes tous issus d’une source de création divine: l’Univers, la Source, Dieu, ou peu importe comment vous le nommez. Cette chose est présente en toute chose, y compris nous. Elle se doit d’être partout car elle a tout crée.

 

En suivant aveuglément les mécanismes de l’EGO, nous finissons par vivre dans un mensonge permanent au cours de notre vie et nous passons à coté des raisons réelles de notre présence sur Terre.

SHARE

All content © JustBE, 2016. All rights reserved.